Forfait illimité Free : nouvelle règle pour le dépassement des 3Go depuis l'étranger

L'opérateur Free Mobile modifie pour la seconde fois en 12 mois la règle de dépassement des 3Go depuis l'étranger. Les clients du forfait à 19,99€/mois devront se contenter d'une facturation en hors forfait au delà des 3Go consommés.

Free inclut maintenant plus de 32 destinations en roaming dans son forfait illimité, cela en fait une offre complète mais une petite "amélioration" ou "régression" de l'offre pourrait déplaire à certains. Depuis l'enrichissement du forfait illimité avec du roaming inclus, Free a modifié deux fois ses conditions : fin juin 2015, le fair-use de 3Go (au delà débit réduit) est passé à 3Go bloqué au delà sans possibilité de réactiver son accès, et avec prime une réduction de débit sur le godet métropolitain lorsque vous rentrez en France après avoir consommé les 3Go mensuel depuis l'étranger.

Depuis fin juin 2016, Free a informé ses abonnés qu'il allait procéder à une facturation hors forfait par défaut au delà des 3Go, sans possibilité de conserver les 3Go bloqués, ni même de choisir entre l'un ou l'autre quand bon vous semble. D'un point de vue consommateur, cela peut paraître une amélioration intéressante, surtout que la DATA en Europe (tarif maxi fixé par l'Eurotarif) est passée de 0,24€/mo à 0,057€/mo, mais pour d'autres il aurait préféré conserver le choix de basculer sur l'une ou l'autre des règles. En effet, la plupart du temps, lorsqu'on part à l'étranger pour la famille, les vacances ou pour le business, il n'est pas toujours agréable de surveiller sa consommation au jour le jour. Certaines personnes de nature étourdie pourraient ne pas faire attention au SMS que l'opérateur envoie à l'approche des 3Go, et se retrouver avec un hors forfait important, surtout qu'avec nos smartphones, il peut arriver que certaines applications continuent à consommer de la DATA en arrière plan alors que l'on pense avoir tout fermer. La seule solution reste à couper la DATA en itinérance définitivement lorsqu'on a atteint le seuil critique, mais la tentation de lire quelques emails ou consulter quelques sites web restent toujours un besoin important et parfois la consommation est incontrolable par l'utilisateur.

Il reste encore la solution du WiFi gratuit, qui répond de la meilleure manière à ces limitations imposées par les opérateurs.

Le changement est effectif depuis le 1er juillet 2016, date des nouvelles CGV de l'opérateur. On notera aussi que plusieurs Pass Destination ont été ajoutés durant le premier semestre : l'Australie, la Norvège et l'Islande.

 

Catégorie(s):

.