Free Mobile active des antennes 4G pour Noël

Certaines antennes 4G ont été allumées la veille de Noël chez l'opérateur Free Mobile selon les retours de twittos. Ces activations arrivent en cette fin d'année alors que l'opérateur avait annoncé son intention de couvrir 50% de la population au 31/12/2014.

Le trublion des télécoms veut rattraper son retard en matière de 4G, alors que Bouygues Télécom couvre déjà 71% de la population, 72% pour Orange, et 50% pour SFR (y compris itinérance BT). Les nombreuses réactions sur Twitter nous ont permis d'en conclure que l'opérateur avait activé la plupart des signaux 4G/LTE 2600Mhz sur les antennes déclarées en 2014, et même les nouvelles déclarations de la rentrée. L'opérateur n'a pas attendu qu'une collecte soit meilleure sur certaines zones : les débits délivrés par la 4G sur certaines antennes n'atteignent même pas les 10 mégabit/s en téléchargement, mais bénéficient tout de même d'une meilleure upload. 

Dans certaines zones, l'arrivée de la 4G avant le réveillon apporte vraiment des débits supérieurs à 50 ou 100 mégabit/s, qui devraient en ravir plus d'un. Sensorly et 4GMark sont justement les outils les plus représentatifs pour évaluer la couverture mobile, puisqu'ils cartographient en temps réel grâce aux retours des utilisateurs et indiquent des débits géocalisés.

Nous nous sommes rendus dans la ville de Saint-Amand-Les-Eaux, et avons constaté l'activation de la 4G sur une antenne qui était déjà effective en 3G quelques semaines plus tôt. De plus, il semble que la puissance du signal 3G a augmenté par rapport à notre visite de la semaine dernière. Les débits restent décevants au regard du potentiel promis par la LTE en catégorie 4 (jusqu'à 150 mégabit/s) et le spectre détenu (20Mhz Duplex), ils dépendent notamment du type de collecte vers le réseau Internet : Cuivre xDSL, Fibre Optique ou Faisceau Hertzien.
 

Il n'est pas certain que vous soyez couverts en 4G comme vous avez pu l'être en 3G 900Mhz chez l'opérateur, car la fréquence utilisée est plus élevée ce qui implique une pénétration plus difficile dans les bâtiments et l'atmosphère. Elle permettra dans de nombreux cas et lorsque les clients sont situés à l'extérieur des bâtiments, de décharger les fréquences 3G très sollicitées et dans une moindre mesure, de rediriger les clients en itinérance Orange vers le réseau propre Free Mobile.

D'autres villes sur le territoire bénéficient de la 4G depuis quelques jours : Cherbourg, Valenciennes, Dunkerque, Waziers et d'autres selon les traces récentes sur Sensorly.
 

Free Mobile entend bien poursuivre le déploiement de son réseau très haut débit en 2015, grâce à l'obtention du nouveau bloc de fréquences de 5Mhz dans la bande 1800Mhz, spectre qui peut aussi être utilisé pour la 2G (neutre technologiquement). L'opérateur n'a pas encore mis à jour sa carte de couverture officielle, les données datant de fin août.
 

Catégorie(s):

.