4G low cost : Quel avenir pour les marques à bas prix?

Free a encore frappé en cette fin d'année avec un fair-use de 20Go en 4G pour 19,99€, seulement 2 ans après son entrée fracassante sur le marché de la téléphonie mobile. Pour contrer le nouvel acteur, les opérateurs historiques avaient décidé de créer des nouvelles marques à bas prix «Sim Only» avec des téléphones payables en plusieurs fois indépendamment du forfait sans engagement. Seulement la donne a carrément changé depuis le 03 décembre 2013, le service 4G n'est plus premium et il est maintenant considéré comme ne valant pas plus que la 3G. Ce bouleversement économique pose la question de la survie des marques à bas prix qui ont permis de différencier le Sim Only sans engagement, de l'abonnement premium avec engagement (la plupart du temps) sur la marque Opérateur.

Les opérateurs de réseaux veulent conserver une marge supérieure sur leur propre marque, et ont créé à l'époque des marques qui permettent de répliquer aux offres agressives de Free Mobile : vous connaissez bien Sosh, B&You ou encore Red. Vous savez sans doute si vous nous suivez régulièrement, que la percée du sans engagement a atteint un sommet jamais vu auparavant : 41% des forfaits sont libres.

Avec une telle évolution du secteur, il devient de plus en plus risquer d'utiliser une marque avec une réputation inférieure pour caractériser des services à bas prix mais de qualité et qui correspond à un besoin toujours plus fort. Les opérateurs risquent en effet de discrédibiliser leur propre marque réseau car elle ne représente plus les vrais besoins du marché.

Dans cette histoire, Bouygues Télécom et Orange sont les deux acteurs qui ont le plus à s'inquiéter car ils ont créé un nouveau site Web avec B&You et Sosh. De plus, le 3ème opérateur propose depuis fin août, des forfaits 4G libres qui normalement étaient réservés au positionnement de la marque à bas prix même si le prix du giga reste à ce jour élevé par rapport à l'offre agressive de Free Mobile. Le Sim Only sans engagement n'était pas la spécialité de Bouygues Télécom mais de B&You. Dans ce contexte, il faut faire un choix entre la marque low cost ou la marque opérateur mais ne surtout pas lancer un forfait similaire sur les 2 marques en même temps (inutile).

Orange peut s'inquiéter car il va devoir proposer la 4G sur ses forfaits Sosh, alors qu'il voulait uniquement les proposer sur sa marque réseau. Pour éviter une fuite de la marque premium Orange vers Sosh, il est plus judicieux d'intégrer le bas prix sans engagement sur la marque de réseau.

Nous considérons que les marques low cost ont bien vécus, et que la tendance est de tout regrouper sur une seule et unique marque qui fait la force de chacun des opérateurs depuis le début des années 1990. De plus, l'arrivée probable des forfaits subventionnés de Free Mobile risquerait de pâtir encore plus sur la marque réseau des historiques.


Catégorie(s):

.