Les ministres s'interrogent sur l'offre 4G à prix cassé de Free Mobile

Le ministère du redressement productif représenté par Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, s'interroge sur l'offre 4G à prix cassé de Free Mobile incluant 20Go de DATA pour seulement 19,99€. Dans un communiqué paru ce jour, les Ministres craignent notamment une dégradation du service rendu, un sous investissement dans les infrastructures et des destructions d'emplois.

Le gouvernement dénonce la stratégie low-cost de Free Mobile qui consiste à casser les prix, en mettant en danger l'emploi, le service rendu ou l'investissement.  «L'annonce de l'opérateur Free apparaît comme un pari audacieux et risqué» indique le communiqué.

L'offre 4G n'est présente que sur une petite partie de la population, probablement aux alentours de 10 à 15%, sans compter que de nombreuses villes ne sont pas couvertes intégralement car il y a peu d'antennes et Free utilise uniquement la fréquence 2600Mhz qui pénètre difficilement dans les bâtiments, et qui projette beaucoup mois loin les ondes radios à l'extérieur.

Les Ministres estiment qu'une nouvelle guerre des prix va affaiblir les opérateurs : «A moyen terme, une nouvelle guerre des prix affaiblirait la capacité des opérateurs à maintenir des niveaux d’investissements importants dans les infrastructures de télécommunication»

Les habitués connaissent bien la stratégie de Free qui consiste à dépenser le strict minimum pour fournir du pas cher avec une bonne qualité à terme. Il est certain que le secteur va subir de nombreuses destructions d'emplois et une consolidation du secteur qui est en cours.

Par ailleurs, le ministre du redressement productif et la ministre chargé des télécommunications invitent chaque opérateur et notamment Free : «à contribuer pleinement à la création de richesses en France» en abordant l'appel au patriotisme économique à l'égard d'Alcatel Lucent.

Catégorie(s):

Tag(s):

.