Les offres sans engagement atteignent 39,2% du parc

Comme chaque trimestre, l'ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a publié l'observatoire des services mobiles après la fin du second trimestre 2013. Les offres low cost sans engagement gagnent du terrain avec 39,2% du parc postpayé total de cartes SIM en métropole contre 36,3% le mois précédent et 26,6% à la même période l'année dernière.

ARCEP

Les forfaits à bas prix des opérateurs mobiles séduisent les consommateurs français. L'arrivée d'un quatrième opérateur mobile sur le marché a bousculé les repères et a changé les habitudes tellement ancrées dans les moeurs depuis une dizaine d'années.

Le parc total libre d'engagement atteint des sommets à 37,58 millions dont 22,27 avec une carte sim post-payé.

Le parc total de cartes SIM s'élèvent à 72,11 millions contre 71,01 à la fin du premier trimestre 2013 en métropole, soit une croissance d'un peu plus d'un million en 3 mois .  Sur 1 an, le nombre de cartes SIM augmentent de 3,5 millions. Le taux de pénétration (nombre de cartes SIM et USIM par personne) progresse légèrement à 113,7% contre 112 le mois précédent et 107,4% un an plus tôt. Cet indice est calculé par rapport à la population au 1er Janvier de l'année N-1 (INSEE) sur une base de 63,409 millions de citoyens en France.

Le parc prépayé chute brutalement comme les précédents trimestres pour atteindre 15,302 millions de cartes SIM contre 15,97 un trimestre plus tôt et 17,07 millions un an plus tôt. Les ventes brutes sur le trimestre restent toutefois légèrement supérieures au trimestre précédent à 2,125 millions (contre 2,113 millions).

Le nombre de cartes SIMS actives s'élève à 69,57 millions en légère baisse par rapport au trimestre précédent à 68,58 millions. Le taux de pénétration actif ressort à 109,7 % soit 1,5% en plus par rapport au 1er trimestre.

Le nomibre de cartes SIM multimédia c'est à dire utilisant un service de type Internet mobile (GPRS, EDGE, UMTS, LTE ...) , MMS ou e-mail (en dehors des SMS) évolue à 34,65 millions de cartes sim contre 32,27 l'année précédente et 34,10 le 1er trimestre de l'année. Ce chiffre continue sa progression ce qui indique un fort engouement pour les appareils connectés de type smartphone, tablette, clé 3G/4G et l'utilisation d'un forfait spécial pour l'internet mobile de type illimité à 20€ par exemple.

Le trafic SMS en métropole chute à 46,30 milliards sur le trimestre après une forte progression le trimestre dernier à 48,51 et 44,24 sur le 2ème trimestre de l'année 2012. Les utilisateurs adeptes du SMS envoient tout de même en moyenne 223 messages par mois.


Parts de marché des MVNO et opérateurs mobiles

Les opérateurs virtuels dits MVNO conservent leur part de marché à 10,9% stable par rapport au trimestre précédent, soit 89,1% entre les 4 opérateurs réseaux SFR, Orange, Bouygues Télécom et Free Mobile. Ces derniers accueillent 64 millions de cartes SIM en France Métropolitaine dont 53 millions en post-payé. Le parc MVNO évolue légèrement de 151 000 clients à 7,862 millions contre 7,711 le trimestre précédent.

Le nombre de numéros portés sur le trimestre, c'est à dire la conservation de votre numéro via la portabilité lors d'un changement d'opérateur, est de 1,4 milllions en baisse de 450 000 numéros par rapport au trimestre précédent et en augmentation de 72 000 par rapport au même trimestre de l'année dernière.

Le nombre de résiliations en prépayé reste élevé à 17,4% contre 4,5% en post-payé.

A l'échelle nationale (Métropole + Outre-mer DOM-COM), le nombre de cartes sim «MtoM» ou «M2M» pour Machine to Machine permettant à des équipements tels que caméras, matériels communicants sans fil de collecter des informations avec des capteurs, augmentent de 56% par rapport à Juin 2012 soit un peu plus de 6 millions de SIM contre 3,9.


Tag(s):

.