Forfaits low cost sans engagement : Croissance de 13% par rapport à décembre 2011

La quatrième licence de téléphonie mobile acquise par Free Mobile a décidément poussé le parc postpayé à basculer sur les forfaits low cost sans engagement. L'ARCEP a publié l'observation des services mobiles et on remarque que la croissance sur ce type de forfait atteint des sommets historiques, c'est une première sur le marché français des télécommunications.



Croissance de 13% de décembre 2011 à décembre 2012

Depuis Juin 2008, le parc post-payé libre d'engagement a d'abord subit une lègere baisse, puis s'est plus ou moins stabilisé à 10% du parc de cartes sim jusqu'à Août 2011. Le marché a accueilli en Juillet 2011 les premiers forfaits sans engagement d'un opérateur réseau : c'est B&You (Bouygues Telecom) qui a lancé les premiers forfaits intéressants. SFR avec RED et Sosh (Orange) ont suivi au cours du mois de septembre et octobre 2011, on le voit très bien sur la courbe ci-dessous fournit par l'ARCEP. Les opérateurs réseaux ont boosté la part du sans engagement depuis le lancement de leurs marques low cost mais pas seulement. Les MVNO ont lancé des formules libres à compter de Janvier 2009 et on remarque une légère augmentation à compter de Janvier 2010 jusqu'à Juillet 2011, ce sont les opérateurs virtuels qui ont lancé la mode du sans engagement mais qui se retrouve aujourd'hui victime de la puissance des opérateurs réseaux. La part de marché des MVNO a baissé de 0,5% de Décembre 2011 à Décembre 2012.


Même si l'augmentation des forfaits libres a commencé en Janvier 2010 avec 8 millions de cartes sim, la croissance est plus marquée depuis Juillet 2011 avec 8,9 millions de cartes sim, et elle a explosé à compter de Janvier 2012 avec environ 11,9 millions de carte sur le marché métropole (uniquement la France).

La proportion des forfaits sans engagement par rapport aux offres avec mobile subventionné représentait 20 % en décembre 2011,  24% en Mars 2012, 27% en Juin, 30% en septembre et 33% au cours du 4ème trimestre de décembre 2012. Ce qui nous donne une croissance de 13% par rapport à l'année précédente avec 17,7 millions de cartes sim libre sur le marché en décembre 2012, soit une augmentation de 8,1 millions de cartes sans engagement ou 65% de hausse par rapport à décembre 2011. Cela s'explique notamment par la pénétration du mobile : le fait qu'une personne possède plusieurs cartes sim, notamment grâce aux petits forfaits à moins de 5€. Le forfait Free Mobile à 2€ en est la parfaite illustration (gratuit pour les abonnés freebox).

La liberté est visblement un besoin important pour séduire les consommateurs, alors c'est vraiment dommage qu'il est fallu attendre une dizaine d'années pour en arriver jusque là. On remercie au passage Simyo (appartenant à KPN à l'époque) et Zéro Forfait (Patrick Gentemann) qui ont lancé les premières offres low cost sans engagement sur le réseau SFR et Bouygues Télécom en Janvier et février 2009.



 

.